Par col_dazur

Sorties en vélo de route sur la Côte d’Azur, guides et itinéraires vélo

Il y a tant de raisons pour découvrir la Côte d’Azur. Que ce soit pour les couleurs de la French Riviera, les paysages de l’arrière pays ou encore pour la combinaison des itinéraires et des parcours vélo qu’il est possible de faire. La Côte d’Azur offre un véritable terrain de jeu à exploiter pour les cyclistes, que ce soit pour les locaux que pour ceux qui sont de passage.

La Côte d’Azur n’est pas avare en challenges et découvertes. Les cols hors-catégorie qui se cachent dans la montagne, les falaises du bord de mer ou encore les passages fabuleux proches de la frontière italienne offrent des possibilités infinies. La jonction du gravel et du vélo de route propose de nombreuses combinaisons qu’il faut saisir !

Col d'Eze vu du dessus

Saisir l’authenticité des parcours en vélo de route de la Côte d’Azur

La Côte d’Azur regorge de paysages fabuleux. Notre belle région propose des routes magnifiques et reculées. Pourquoi ne pas partir à leur découverte ? 

Sur cette section du blog à l’image des conseils, vous trouverez une sélection de circuits vélo originaux. Saisissez-les, exportez-les et ensuite utilisez-les ! Chaque itinéraire est étudié et éprouvé avant d’être partagé. Il est important que chacun puisse les faire. La simplicité des tracés est un des critères imposés afin de proposer des parcours diversifiés et intéressants. Des cols, des plaines, des pentes et des monuments vous attendent lors de ces itinéraires vélo de route.

La Côte d’Azur à vélo, une découverte de tous les instants

À travers ces parcours vélo, nous proposons une découverte de notre région par son histoire et son patrimoine. Un regard différent et slow-life des Alpes-Maritimes. Je vous invité à partir à la découverte de ces villages et de ces routes. L’arrière-pays regorge de cols et de chemins reculés. Ils sont propices à l’émerveillement car ils sont méconnus. N’hésitez surtout pas à vous arrêter lors de vos sorties car chaque village est unique et possède son propre caractère, fontaines et ravitaillement ponctuent vos périples.

Je vous invite à suivre ces itinéraires vélo de route et les à partager avec vos amis lors de vos sorties vélo ou lors de votre passage sur la Côte d’Azur;

vélo de route de Col d'Azur

les sorties à vélo de route sur la Côte d'Azur

À la fin de chaque itinéraire vous pouvez retrouver un lien vers la trace GPS disponible en téléchargement sur Komoot. Vous pouvez les télécharger afin de les ajouter à votre compteur GPS. Ces traces sont pensées pour être simple d’utilisation et à suivre.

Les traces ne sont pas délivrées sans être testées en amont. En effet, il serait inconscient d’envoyer des cyclistes sur des traces qui ne sont pas praticables, en effet, certaines traces empruntent des petites routes. Il est important de voir si ce n’est pas trop raide ou que la route ne soit trop abîmée… . C’est pourquoi chaque trace a été repérée.

Pour boucler ces itinéraires, prévoyez de l’eau pour ne pas être déshydraté ainsi que de quoi manger. Prévoyez aussi de quoi réparer des crevaisons. 

Les traces sont pensées pour découvrir la Côte d’Azur. Elles sont accessibles à chacun à condition d’y aller à son rythme. De toute manière, si les portions sont trop raides vous avez le droit de poser le pied à terre et même de faire une pause, il n’y a pas de honte.


Cela dépend mais dans le doute attendez vous à quelque chose d’un peu montagneux. Souvent les boucles dépassent les 1200/1300m d+ pour une moyenne de 80km. 

Plus c’est gros ! Mieux c’est ! Blague à part, la région est montagneuse et parfois les pentes sont sévères, il faut arriver à tourner les jambes sans que cela soit trop dur pour vous. Certains itinéraires empruntent des passages assez raides où le revêtement de la route est mauvais, plus c’est gros plus ça passe ! Un développement compact est donc à privilégier pour ne pas subir les routes si vous êtes débutant.

Cela dépend des itinéraires, c’est pourquoi je vous recommande au minimum 2 bidons d’eau. Du printemps à l’automne, il peut faire chaud ! Puis on transpire beaucoup lors des ascensions alors avoir de l’eau avec soi est important.

Oui, il est important d’avoir à manger avec vous. Bien que les itinéraires traversent des villages, les cols eux sont souvent dépourvus de boulangeries et autres épiceries.

Les boulangeries ne se trouvent pas à tous les croisements.