Parcours vélo Nice : Sur la route du Soleil

Parcours vélo Nice : Intermédiaire (72,3km, 1480mD+, 04h00).

Le beau temps commence à faire son apparition sur la Côte d’Azur. Doucement mais sûrement nous pouvons reprendre nos itinéraires favoris et repartir tranquillement vers l’arrière-pays et nos cols chéris. Dans ce nouveau parcours vélo de Nice, je vous emmène à la découverte de la Route du Soleil, de ses villages et du Col Saint-Roch.

Parcours vélo Nice : On grimpe vers le soleil 

Depuis Contes, l’ascension du Col Saint-Roch fait 18,3km. Elle est longue et nous entraîne vers des paysages atypiques. Situé dans le massif des Préalpes de Nice, le col serpente avec grâce. Parfois doux, parfois hardis, tantôt piégeur mais toujours aussi majestueux.

La trace nous entraîne paisiblement hors de Nice et de sa circulation ubuesque. Nous remontons le Paillons et dès la sortie de Contes, la pente nous cueille. Loin de la métaphore pastorale, c’est un crochet du droit qui nous prend aux tripes dès les premières pentes. Mais durant ces 18km d’ascension sur la Route du Soleil, petits villages, rocailles et paysages forestiers nous attendent. Donc profitons du voyage.

D’ailleurs ses couleurs pastel, jaune et bleue, ses ruelles pavées et ses terrasses fleuries lui donne un air d’Italie qui attire l’œil et marque les esprits. 

Parcours vélo Nice : Coaraze, le village sur la Route du Soleil.

Avec son panneau “Village du Soleil” qui nous accueille à l’entrée, Coaraze nous charme. Ses couleurs, son emplacement dominant sur la vallée du Paillons et ses oliviers en terrasse ne peuvent que nous faire de l’oeil. Cela dit, ça tombe bien. Car ce beau petit village situé à 6km du pied du col est un des plus beaux villages de France. 

Le village du soleil

Après tout, ce n’est pas pour rien que Coaraze séduit de nombreux artistes. Jean Cocteau ou encore Ponce de Léon ont contribué à son embellissement. D’ailleurs ses couleurs pastel, jaune et bleue, ses ruelles pavées et ses terrasses fleuries lui donne un air d’Italie qui attire l’œil et marque les esprits. 

Cadran solaire
L’un des nombreux cadrans solaires

Premièrement, la vieille ville est un lieu magnifique à visiter. Un arrêt ici est indispensable pour qui souhaite admirer les panoramas sur la Vallée du Paillons. Il est à noter que de nombreux cadrans solaires parsèment la ville et font écho à son surnom de “Village du Soleil”.

Coaraze
Coaraze, vieilles pierres

Si vous aimez les légendes, je vous invite à monter à la place de l’église avec sa fontaine et ses cadrans solaires. En effet, une légende raconte qu’ici le Diable se coupa la queue pour échapper aux habitants qui le piégèrent dans la glue.

Col Saint-Roch : l’indécis

La trace nous emmène hors de Coaraze et nous plonge vers le col. En effet, deux descentes nous entraînent vers les pentes les plus dures. Nous suivons le Paillon de Contes, le remontons, l’enjambons et filons vers une série de lacets qui abritent un vieux corps de ferme. Les conifères prennent progressivement la place des arbres qui préfèrent la douceur de la Côte d’Azur. 

Plaque commémorative du Col Saint-Roch

En prenant son temps dans l’ascension, le paysage qui s’offre à nous dévoile un multitude de pitons rocheux sur lesquels s’accrochent la végétation. 

Parcours vélo Nice : Col Saint-Roch

La dernière pente nous fait passer d’une vallée à une autre, et on distingue déjà la descente vers Lucéram et L’Escarène. Nous voilà en haut du Col Saint-Roch (990m) si bien que le retour sur Nice se fait ressentir.

Lucéram et L’Escarène : ancrés dans la Vallée du Paillon

La pente s’inverse et nous entraîne dans une succession de lacet jusqu’à Lucéram. Ce village est un véritable carrefou de la route du sel. L’histoire y a laissé son empreinte et en a fait une étape de la route Baroque de la région niçoise. De nombreux monuments sont disséminés en ville, religieux et médiévaux.

Lucéram est bâti sur un éperon rocheux (baous) qui domine le Paillon, de nombreux escaliers parsèment la ville et mènent vers les principaux lieu de vie du village. Si vous avez le temps, visitez le village. 

Lucéram
Lucéram

Notre route se poursuit et nous entraîne vers L’Escarène, nous l’avons déjà traversée lors d’un précédent parcours mais cette fois-ci, nous arrivons par la gare. Passons sous son gigantesque viaduc et enjambons de nouveau le Paillon. 

Au centre de la vieille ville, la Chapelle des Pénitents Noirs se dresse et offre ses couleurs au ciel. Non loin de là, le Café de l’Union vous accueillera pour prendre un remontant avant votre retour sur Nice. 

Chapelle des pénitents noir

Le retour sur Nice se fera en suivant de nouveau le Paillon, après avoir gravi le Col de Nice (414m). Dans ce sens, il n’est pas très long mais son autre versant vous servira de rampe de lancement vers Nice pour boucler la boucle de notre périple le long du Paillon.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *