comment choisir sa selle

Trouver la bonne selle de vélo peut se révéler être un vrai chemin de croix. De nombreux facteurs entrent en ligne de compte. Forme, matériaux, pratique… Toutes les selles ne se ressemblent pas.

S’y retrouver est un véritable casse-tête. Et souvent vient la question : Comment choisir sa selle de vélo route ?

La solution la plus efficace reste encore d’essayer la selle. Malheureusement, avec l’essor de l’e-commerce, cela semble un peu compliqué. Et même si votre vélociste préféré possède des selles de tests, il est parfois compliqué de trouver la bonne.

Aujourd’hui, je vous aide à bien choisir une selle de vélo pour ne plus avoir mal aux fesses.

Comprendre le rôle d’une selle de vélo

Une selle de vélo est censée jouer un rôle de siège et de protection pour votre bassin lorsque vous êtes sur la route ou sur les chemins. Cependant, il arrive qu’une mauvaise selle vous donne des douleurs aux fesses. Il convient donc d’identifier la zone des douleurs qui peuvent être :

  • Les ischions, les os du bassin qui supportent votre corps et son poids lorsque vous êtes assis. Il y a un espace entre ces deux os qui diffère d’une personne à une autre. Il est important de le mesurer pour trouver la bonne selle. En moyenne pour un homme il est de 118mm et de 130 pour une femme. 
  • Les tissus qui entourent les ischions sont mous et assurent un rôle d’amortisseur. 
  • Le périnée : Ce sont tous les muscles qui composent le plancher pelvien. Ils permettent de se retenir et d’éviter les petits moments gênants, pipi non désirés. 

Avoir une selle de vélo ultra-confortable pour soi est l’assurance de ne pas avoir de douleurs sur ces parties du corps. Il faut que la selle apporte du confort sur son bec et sur son croissant, c’est-à-dire la partie arrière, là où vous posez votre sacro-saint fessier. 

Il faut bien comprendre qu’il n’existe pas de selle universelle, car nous avons tous une morphologie différente. Dites-vous aussi qu’il n’y a pas de mauvaises selles, elles ne sont juste pas adaptées à votre anatomie de cycliste.

Quelle assise selon ma pratique?

Selon le type de pratique, l’assise sur un vélo est différente. En effet, si la pratique est sportive type VTT ou sur route, le cycliste sera plus penché vers l’avant pour avoir plus de puissance. Les points de pression seront plus forts sur l’avant de la selle de vélo de route. Les cyclistes seront donc plus à l’aise sur des selles étroites pour éviter de causer des frottements à l’intérieur des cuisses

Au contraire, si la pratique est plus liée à du vélotaf ou de la balade, la position de conduite sera plus relevée. La pression sera plus sur l’arrière du bassin. La recherche de confort est beaucoup plus accentuée et le cycliste se tourne alors vers des selles plus larges et arrondies à l’arrière.

by Loka Studio

Comment prendre les bonnes mesures ?

Maintenant que vous savez vers quel type de selle vous diriger, il faut prendre des mesures pour choisir un modèle avant de l’essayer. Pour cela, il faut mesurer l’espace que vous avez entre vos ischions. Vous vous souvenez ? Il est différent pour chacun

Pour le mesurer vous pouvez soit aller en magasin soit le faire vous-même. Mais on mesure quoi au juste ? Les pointes au cul

Pour cela il vous faut, du carton, de la craie et une règle :

  • Prenez votre carton, et “coloriez”- le avec la craie, 
  • Asseyez-vous dessus à 90° pour reproduire votre assise sur la selle,
  • Mesurez ensuite l’espace que vous avez entre les marques laissées par vos fesses. 

Cet écart va vous permettre de choisir une bonne selle vélo de route confortable.

Les différentes selles de vélo

À la question, quelle est la selle de vélo la plus confortable ? Encore une fois, la réponse varie d’un cycliste à un autre, car il existe beaucoup de modèles de selle. 

Les selles de vélo communes   

Parmi les selles de vélo les plus communes, on retrouve différentes formes qui apportent du confort à nos postérieurs, et doivent limiter les douleurs et fluidifier la circulation sanguine. Le croissant de la selle, la partie arrière pour rappel, peut avoir différentes formes selon la pratique :

  • La selle Plate : C’est une selle de vélo de route ou de vtt axée sur la performance. Ici il y a une recherche de vitesse, elle permet d’appuyer plus fort sur les pédales. La position du cycliste est portée sur l’avant et sollicite plus le périnée. 
  • la selle arrondie : C’est une selle de vélo longue distance qui évite les problèmes de frottement. Elle aide à soulager les douleurs au périnée. 
  • Un mix des deux, semi-arrondie : une selle polyvalente plus confortable que la plate et plus sportive que celle arrondie.

Les selles de vélo ergonomiques

C’est bien beau d’avoir une selle axée sur la performance mais il ne faut pas négliger ceux donc la morphologie ne permet pas ce type d’assise. Eh oui, le vélo doit être inclusif et permettre à chacun de le pratiquer à sa guise. Aux problèmes de morphologie il existe les selles ergonomiques, ce sont des selles qui permettent de renforcer le confort du cycliste tout en soulageant la pression sur les parties génitales et le périnée.

Ici aussi elles prennent plusieurs formes pour convenir répondre aux différents besoins :

  • Selle sans-bec : pour soulager les parties génitales, 
  • Selle de vélo évidée : pour soulager la pression sur le périnée.
  • Selle ajourée : Le périnée n’est plus sollicité ! 
selle evidee
Selle ajourée Prologo
selle ajourée prologo
Selle évidée Prologo
selle sans bec ism
selle sans bec ISM validée par les urologues

Et les selles pour femmes ?

Les femmes aussi ont une morphologie qui diffère. En moyenne, elles ont un bassin plus large que les hommes. Les selles de vélo pour femme sont faites pour être beaucoup plus ergonomiques que celles des hommes afin de soulager les douleurs et les irritations. Tout en favorisant le flux sanguin vers des zones clés pour éviter des fourmis.

Par rapport aux selles des hommes les selles de vélo pour femmes sont différentes sur les points suivants : 

  • L’arrière de la selle est en générale plus large,
  • Il y a une dépression qui marque l’arrière de l’assise, 
  • La selle est soit creusée soit évidée pour limiter la pression sur le périnée, 
  • Le bec de selle est plus court pour éviter les frottements. 
selle italia lady gel flow
Selle Italia Lady Gel Flow

Quelques marques font des selles de vélo ultra confortables pour femme. Les selles de vélo Brooks en cuir sont par exemple plébiscitées et offrent un large choix pour les cyclistes.

Les différents matériaux qui peuvent composer une selle de vélo

Ce qui permet aussi de choisir une bonne selle de vélo, ce sont les matériaux qui la composent. Ce sont eux qui vont apporter plus ou moins de confort mais aussi faire gonfler son prix.

L’assise

Le revêtement de la selle est très important. On retrouve plusieurs matières qui apportent plus ou moins de confort : 

  • Les selles de vélo en cuir : C’est une matière naturelle qui possède de nombreuses qualités et une grande durabilité. Ce n’est pas pour rien qu’elle est aussi utilisée en équitation par exemple. Elle permet de prendre la forme de la morphologie du cycliste, ainsi elle se détend avec le temps après une période de rodage.
  • Les selles de vélo en nylon rembourré : C’est une matière qui est plutôt souple et sportive. Elle compose la plupart des selles pour longues distances. 
  • Les selles de vélo en carbone : Le carbone est une matière plébiscitée pour sa légèreté et sa capacité à absorber les chocs. Les selles en carbone sont en général des selle faites pour la performance. 
  • Les selles de vélo en plastique : Ce sont généralement des selles entrée de gamme rembourrées avec un renfort en gel. Elle compose les VTC et les vélos pour un usage urbain sur de courtes distances où la position assise n’est pas très aérodynamique.
les selles brooks sont plébiscitées
Photo by Lucas van Oort on Unsplash

Les rails de selle

Sous la selle est situé un rail qui permet de fixer et régler la selle à la tige de selle. Ici aussi la matière peut varier d’un modèle à un autre. 

  • Les rails de selle en titane : Le titane procure du confort et de la stabilité. 
  • Les rails de selle en acier : L’acier est peut-être le matériau le plus commun pour les rails. Il est assez confortable. 
  • Les rails en carbone : Si vous souhaitez du confort et un petit poids, le carbone est le matériau idéal grâce à ses capacités.
  • Les rails de selle en aluminium : basique, léger et confortables.  

Bien qu’il soit possible de rendre une selle encore plus confortable en agissant sur un renfort de selle, une selle de vélo à ressort ou encore sur des tiges de selle télescopiques ce n’est pas le sujet ici. Nous nous limitons donc aux selles en elles-mêmes.

Choisir une selle n’est pas évident. La trouver l’est encore moins. Il est vivement recommandé de les essayer avant de trouver la bonne. Mais la quête du confort à vélo est une longue entreprise où votre fessier saura vous remercier une fois le Graal atteint. 

N’hésitez donc pas à vous rendre dans un magasin de vélos afin de vous faire conseiller. Ne perdez pas de vue que le confort prime avant toute chose. Une selle qui n’est pas adaptée à vous, ne vous apportera que douleurs et larmes.

2 thoughts to “Comment choisir la bonne selle de vélo ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *